Etat des lieux

Beaucoup de choses ont été dites à propos de ce changement, pas toujours fondées par ailleurs.

Essayons de faire le point :

  1. Il ne s’agit pas d’une rumeur comme cela arrive fréquemment. Le changement est officiellement confirmé par Matt Cutts, traditionnel porte-parole de Google.
  2. Rien de tel pour se faire idée que de remonter à la source. Voici une interview où il évoque clairement le phénomène :

  3. Ce changement concerne les recherches « long tail » (longue traîne : ce terme ne concerne par la longueur de la requête mais le fait qu’elle porte sur des termes de recherche peu fréquents. La somme de ces recherches peut toutefois représenter un trafic très important, parfois supérieur aux termes les plus populaires.). Mayday n’impacte donc pas les recherches courantes sur les mots clés à forte popularité.
  4. Certains sites ont connu des variations importantes de trafic liées à cette adaptation.
  5. L’objectif est clairement qualitatif : fournir des liens les plus pertinents possibles, même sur des requêtes très pointues. Cette « long tail » a été quelque peu délaissée jusqu’à présent, ce qui a permis de s’y positionner sans grand effort. Désormais, il faudra aussi y fournir du contenu dense et pertinent.
  6. Cette stratégie devrait favoriser les sites spécialisés sur des thématiques particulières en les faisant mieux « remonter » dans l’index.

Que faut-il en conclure ?

Du contenu, encore et toujours du contenu : pour être bien positionné, il faut produire un contenu original et de qualité … et si possible obtenir des liens externes (eux-mêmes de qualité) vers ce contenu.

Laissez un commentaire