Introduction

Véritables secrets militaires, les techniques de ranking visent à faire remonter les pages les plus pertinentes dans le haut du classement des résultats de recherche. Le Page Ranking de Google n’en est qu’une application particulière.

Dans notre billet « Référencement : guide de démarrage rapide », nous évoquions tout un ensemble de conseils liés au contenu : titre, densité, mise en exergue …

Le PR (Page Ranking) fonctionne différemment et se base sur des critères externes : le nombre (mais aussi la qualité) des liens qui pointent vers le site. Plus un site est pointé par d’autres, tenant compte par ailleurs du PR de ceux-ci, au plus élevé est son ranking.

La plupart des moteurs importants intègrent désormais cette technique. Même si son poids semble diminuer en faveur de techniques plus subtiles (telles le Trust Ranking dont nous parlerons ultérieurement), c’est un élement que vous devez absolument intégrer dans votre démarche de référencement : obtenir des liens de qualité pointant vers votre site.

Mode de fonctionnement

Le PR de Google est une note, allant de 0 à 10 et basée sur une formule partiellement connue mais bien entendu constamment améliorée. Celle-ci intègre les notions suivantes :

  • les pages pointant vers le site (que ce soit des liens internes ou externes)
  • le nombre de liens présents sur cette page (ce qui explique qu’il n’est pas recommandé d’obtenir des liens depuis une page qui en comporte de trop, leur poids respectif en est d’autant diminué)
  • un coëfficient de pondération

Le PR n’est donc pas une note qui qualifie l’ensemble du site mais bien chacune de ses pages (la page d’accueil aura d’ailleurs normalement un PR plus élevé que les pages internes).

A noter que le fait de mettre en place une campagne Adwords (pay per click) ne vous accorde aucun bénéfice connu, ni le fait de publier un plan de votre site au format XML (type Google Maps).

Conseils

  • Attention au spamdexing et au linkspamming(techniques de référencement considérées comme frauduleuses et pouvant conduire au bannissement de votre site). Rien ne sert d’obtenir des milliers de liens de sites de tous horizons.
  • Privilégiez des liens de qualité, c’est-à-dire :
    • émanant de site ayant des centres d’intérêt communs avec le vôtre (question de pertinence)
    • et dont le PR (de la page contenant le lien) est lui-même le plus élevé possible (au moins 5/10)
    • le texte du lien pointant vers vous doit de préférence reprendre des mots clés : mieux vaut « Charagix, le spécialiste du véhicule d’occasion tout terrain » que « www.charagix.com« 
  • Sachez que le PR du site qui vous référence influence le vôtre mais que d’autre part cette influence est pondérée par le nombre de liens repris sur cette page. Si nous prenons l’exemple d’un site contenant 4 liens, chacun de ceux-ci ne recevra que 25% de « bonus ». On comprend pourquoi les « fermes de liens » sont de peu d’intérêt.
  • Inscrivez votre site dans les annuaires majeurs en prenant soin de choisir les bonnes catégories, ceci aura une influence positive sur votre PR.
  • Vous avez d’autres sites ? N’oubliez pas de créer un lien vers le nouveau …
  • Il est clair qu’obtenir un lien de la part d’un site à fort PR n’est pas évident. Dans certains cas, il faudra payer. Dans d’autres, vous vous tournerez vers des clients ou des fournisseurs, voire des partenaires à qui vous proposerez du contenu. Faites travailler votre imagination !
  • Pensez à vérifier régulièrement :
    • les liens brisés sur votre site
    • les pages qui pointent vers vous
    • les sites connexes
    • les variations de trafic

Outils

  • Pour suivre votre PR (ou celui de vos concurrents), installez par exemple la barre d’outils Google qui vous permet non seulement d’obtenir une estimation du PR (celle-ci n’étant toutefois malheureusement pas en concordance avec le vrai PR attribué par Google), mais aussi les pages liées ou similaires.
  • Pour connaître les liens (y compris les liens internes) qui pointent vers vous : tapez « link:www.monsite.com » (en remplaçant bien entendu par le nom du site à analyser) dans le cadre de recherche de Google
  • Idem pour connaître les pages considérées comme similaires : « related:www.monsite.com« 
  • Très intéressant pour trouver les sites avec un bon PR (et donc tenter d’obtenir des liens de leur part) : Google Directory

google_directory


Laissez un commentaire